Close
Logo

A Propos De Nous

Les Dernières Nouvelles De L'Industrie Du Divertissement Kraten Gestion; Votre Source Quotidienne Des Dernières Nouvelles À Hollywood, Nouvelles Des Célébrités, Photos Et Vidéos.

Taylor Swift

L.A. Kings enlève la bannière Jinxed Taylor Swift du Staples Center pour supprimer la malédiction supposée

Une bannière jinxed au Staples Center de Los Angeles commémorant Taylor Swift est-elle la raison pour laquelle les Kings de Los Angeles ont l'un des pires records de la LNH?

C’est la conviction qui a conduit à la suppression de la bannière, un an après qu’elle ait été couverte pendant les matchs des Kings pour la même raison.

Tout a commencé en 2015, lorsqu'une bannière s'est déroulée dans l'arène où se déroulent les matchs à domicile des Kings, félicitant Swift pour les performances les plus complètes du Staples Center.





CONNEXES: Les Kings de L.A. couvrent la bannière Staples Center de Taylor Swift dans l'espoir de lever la «malédiction» du hockey

L'année dernière, le Los Angeles Times a rapporté que l'équipe a couvert la bannière lors du premier match à domicile de la saison, qui s'est avéré être un succès lorsque les Kings ont battu les Predators de Nashville ce soir-là.



Cependant, la performance ultérieure des Kings n'a fait que faire grandir la superstition. Mercredi, l'écrivain sportif Arash Markazi a tweeté une photo du Staples Center, sans bannière, notant qu'elle semble avoir été supprimée.

Dans un post de suivi, Markazi a rapporté qu'il n'y avait pas encore eu de commentaire sur la localisation de la bannière, mais qu'elle avait en effet été supprimée.

L'année dernière, Michael Altieri, vice-président senior du marketing, des communications et du contenu des Kings, a déclaré à la Los Angeles Times que les fans de l'équipe avaientont clairement indiqué que la bannière ne devait pas faire partie de leur expérience de jeu avec les Kings.Nous n'avons pas vu de problème à le couvrir pour nos jeux et nous y voyons en fait une opportunité de montrer à nos fans que nous les entendons.